Mairie de Labastide-Marnhac, Grand Cahors, Lot 46

Labastide-Marnhac

 Le château de Labastide-Marnhac

Le château de Labastide-Marnhac est situé dans le lot à 10 km au sud de Cahors, construit sur une butte de 318 m d'altitude, à la limite d'un plateau, il domine les collines et les vallées largement évasées qui entourent Cahors. Il est par excellence un site de défense et le seul au sud de Cahors ; c'est pourquoi son rôle historique pendant des siècles est très intéressant.

Description du château

A l'heure actuelle avec l'apport des diverses constructions ajoutées par les différents propriétaires qui se sont succédés du XIVe siècle à nos jours, il reste une masse imposante de bâtiments disposés autour d'une vaste cour intérieure surplombant les anciens remparts. Une vue dégagée s'étend jusqu'au Pyrénées. On voit très bien la chaîne centrale certains jours de beau temps, surtout au printemps et en automne. Le château (fin XIVe, début XV° siècle) a été édifié après la guerre de 100 ans sur les ruines du précédent par Héliot de Jean.

C'est un important bâtiment de deux étages. On y pénètre par l'ancien pont-levis encadré de deux tours de défense munies de meurtrières. Le bâtiment du XIVe siècle a conservé au rez-de-chaussée deux grandes salles voûtées et deux étages desservis par un escalier à vis. Certaines portes sont surmontées de décors ornementaux ; une salle possède une cheminée du XV° siècle. C'est probablement à l'époque de Flotard de Lafon seigneur de FENEYROLS c'est à dire au début du XVIIe siècle qu'a été édifié, faisant suite à ce bâtiment, sur les anciens remparts un vaste logis en angle et comportant une tour carrée.

Au rez-de-chaussée dont une partie a été restaurée, 7 grandes pièces ont conservé leur carrelage d'origine.

Après la Révolution, Mr Valette fit bâtir une grande maison carrée dans le style Bas Quercy reliée à la partie du XVIIe siècle par une terrasse percée d'une entrée voûtée donnant une sortie Est vers une garenne.

Le château a subi de multiples dégradations à la révolution, et a ensuite été utilisé en bâtiment agricole, les salles voûtées servant de grenier à blé, les étages de séchoir à tabac. Le poids du tabac a contribué à l'affaissement des charpentes.

Une tour s'est effondrée à la Libération. Depuis une quarantaine d'années des travaux ont été effectués par les propriétaires successifs en vue de la remise en état de l'ensemble des constructions que comporte cet important domaine immobilier.

 

Le château de Labastide-Marnhac
CONTENU GAUCHE